Quoi de neuf ? Les sorties de l’avril 2017

Comme vous l’avez sans doute remarqué, j’ai pris du retard avec mes aperçus des sorties éditoriales mois par mois. Mon dernier article à ce sujet date du mois de mars, et nous sommes déjà presque en été ! Pourtant, mes tableaux sur Pinterest n’arrêtent pas de se remplir, il est donc grand temps que je vous en parle.

Le Jardin des Epitaphes, tome 2 : Aimez-moi, Taï-Marc Le Thanh

édition Didier Jeunesse, date de parution : 05/04/2017

Synopsis : Suite et fin d’un diptyque post-apocalyptique (dont je vous avais parlé ). Le road trip continue sur le sol américain. Hypothénuse, héros protecteur et attachant, va sans s’en douter entraîner son frère et sa sœur dans un piège fatal. Une histoire à la Mad Max écrit par un auteur qui confirme son talent et qui renouvelle profondément le genre en mêlant tendresse, action et sens de la parodie. – Je vous avez parlé du premier tome de ce diptyque dans un de mes articles du début de l’année, une lecture plutôt passionnante !

Parmi les vivants, tome 2 : Louise, Valie Le Gall, Alex Cousseau

éditions du Rouergue, date de parution : 05/04/2017

Synopsis : Depuis qu’Abel est revenu parmi les vivants, plus rien n’est comme avant. Les animaux, les cœurs, tout se dérègle. Louise, c’est le prénom de celle qui s’invite à son tour dans la vie d’Esther, Vlad et Inoke. L’été est loin d’être terminé… Le deuxième tome d’un diptyque fantastique et amoureux, écrit à quatre mains, autour d’un trio d’adolescents bouleversés par l’irruption dans leur quotidien d’un couple d’amoureux remonté d’un lointain passé. – Ce livre est actuellement dans ma PAL car j’ai bien aimé le premier tome. Je vous parlerai de ce diptyque dès que j’aurai fini ce deuxième tome.

Les Porteurs, tome 1 : Matt, C. Kueva

éditions Thierry Magnier, date de parution : 05/04/2017

Synopsis : Gaëlle a choisi d’être femme, Flo hésite encore. Matt, lui, sait que dans trois mois, il deviendra un homme. Dans cette société, tous les enfants naissent hermaphrodites. à seize ans, les adolescents doivent choisir leur sexe. Tous, sauf ceux atteints d’une déficience qui les condamne à un autre destin. On les appelle les Porteurs. Matt découvre qu’il est l’un de ceux là. Mais que cache vraiment la déficience des Porteurs ? Pourquoi l’État les tient-ils sous haute surveillance ?

Bye bye Bollywood, Hélène Couturier

édition Syros, date de parution : 13/04/2017

Synopsis : Quand ma mère nous a annoncé qu’on partait en vacances en Inde, ma sœur s’est direct imaginée en mode « Bollywood », façon princesse indienne. Plus mesurée, j’ai pensé que j’avais la meilleure maman du monde, ce qui n’arrive pas souvent. Puis j’ai compris qu’elle nous emmenait dans un ashram. Traduction : délire yoga-méditation, riz complet et partage des tâches ménagères ! Ça m’a anéantie. Et encore, j’ignorais qu’une fois là-bas, il n’y aurait pas de réseau et que le seul jeune de mon âge, Jésus, serait un matheux sans pitié. Mais…… Comme le dit le proverbe indien : « Tant qu’il y a de l’amour, tout est possible » !

De l’autre côté, Stefan Casta

éditions Therry Magnier, date de parution : 19/04/2017

Synopsis : Avec la mort de Vanessa, sa belle-mère, la stabilité et la structure même de la vie d’Elina disparaissent. Jörgen, son père, responsable de l’accident, n’est pas prêt à assumer les responsabilités que Vanessa portait avec vaillance. Elina nous raconte une année capitale dans sa vie après le drame. Stefan Casta a le don de rendre lumineuse une situation tragique. Le suspense est maintenu par l’introduction d’éléments mystérieux qui éveillent la curiosité. Comme souvent chez l’auteur les limites sont floues entre rêve et réalité, vie et mort, passé et présent. – Par l’auteur d’un roman suédois « Faire le mort » qui m’intrigue depuis bien longtemps…

Les Sorcières du clan du Nord, Irena Brignull

édition Gallimard Jeunesse, date de parution : 20/04/2017

Synopsis : Avec la mort de Vanessa, sa belle-mère, la stabilité et la structure même de la vie d’Elina disparaissent. Jörgen, son père, responsable de l’accident, n’est pas prêt à assumer les responsabilités que Vanessa portait avec vaillance. Elina nous raconte une année capitale dans sa vie après le drame. Stefan Casta a le don de rendre lumineuse une situation tragique. Le suspense est maintenu par l’introduction d’éléments mystérieux qui éveillent la curiosité. Comme souvent chez l’auteur les limites sont floues entre rêve et réalité, vie et mort, passé et présent. – Ma lecture du moment, il y a des choses à dire sur ce livre, restez connectée !

Toute la beauté du monde n’a pas disparu, Danielle Younge-Ullman

édition Gallimard Jeunesse, date de parution : 20/04/2017

Synopsis : Avec la mort de Vanessa, sa belle-mère, la stabilité et la structure même de la vie d’Elina disparaissent. Jörgen, son père, responsable de l’accident, n’est pas prêt à assumer les responsabilités que Vanessa portait avec vaillance. Elina nous raconte une année capitale dans sa vie après le drame. Stefan Casta a le don de rendre lumineuse une situation tragique. Le suspense est maintenu par l’introduction d’éléments mystérieux qui éveillent la curiosité. Comme souvent chez l’auteur les limites sont floues entre rêve et réalité, vie et mort, passé et présent. – Vous pouvez d’ores et déjà lire ma critique sur ce livre ici

Le Fer au coeur, Johan Heliot

édition Gulf Stream, date de parution : 27/04/2017

Synopsis : Punie et brisée pour avoir bravé le regard d’un défenseur de la Vertu, la jeune Maïan est envoyée dans les tréfonds de la Ville-Basse pour y expier sa faute. C’est au coeur de ce purgatoire de vapeur dont personne ne revient jamais qu’elle rencontre Leonardo, un étudiant condamné pour avoir laissé libre cours à son imagination en créant des machines fabuleuses. Avec l’aide de Volco et Lanaé, deux habitants de la ville souterraine, Maïan et Leonardo tentent d’unir leurs forces pour survivre. Mais dans ces entrailles nauséabondes où les âmes sont corrompues à force d’être opprimées, il est difficile pour ces épris de justice d’accorder leurs ambitions… – J’ai eu un avis mitigé sur ce livre, ma critique est déjà dans les brouillons. 

Quelques pas de plus, Agnès Marot,

édition Scrinéo, date de parution : 06/04/2017

Synopsis : Sora vient d’apprendre qu’elle doit passer le reste de sa vie à béquilles. Son quotidien se résumera désormais aux cours au lycée et aux séances de kiné. Elle pourrait s’y faire si Kay, la grande soeur qui l’a quasiment élevée, tenait le coup ; mais cette dernière, qui a toujours été la plus forte des deux, est en pleine descente aux enfers. Alors Sora décide de prendre les choses en main et d’enfiler la cape de ces superhéros qu’elle aime tant. Objectif : changer sa vie. Son meilleur atout : l’héritage navajo laissé par sa mère. Un ancien pouvoir de guérison qui pourrait les sauver, elle et sa soeur. Le problème, c’est qu’elles ne sont pas les seules à le chercher… et que leur rival est prêt à les suivre au bout du monde pour parvenir à ses fins.

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.