Quoi de neuf ? Les sorties du janvier 2017

Une fois par mois, je voudrais vous proposer un petit aperçu des dernières sorties éditoriales dans la littérature ado. Évidemment, je ne saurai jamais être exhaustive, j’ai donc décidé de restreindre ce rendez-vous mensuel à seulement une dizaine de livres parus ou à paraître durant le mois en cours. D’ailleurs, pour pouvoir aller au bout de cet article (ça fait plusieurs jours que je l’écris, haha !), je ferai le zoom sur seulement quatre d’entre eux. Ce seront soit des livres qui m’ont parus les plus intéressants, soit des titres incontournables qui font le buzz sur le Web (mais l’un n’exclut l’autre, hein). Ces titres ne rejoindront pas forcément ma PAL, mais les recherches que je vais faire pour préparer ces articles me permettront de mieux les connaître et, peut-être, de ne pas passer à coté d’un livre intéressant.

Voici donc les titres qui m’ont fait l’oeil en ce début de l’année (les images sont cliquables) :
Power club T.1 : l’Apprentissage, Alain Gagnol,

édition Syros, date de parution : 05/01/2017

Et si on pouvait acquérir des super-pouvoirs ? Contre une importante somme d’argent, bien sûr ? C’est cette hypothèse qu’Alain Gagnol décide d’explorer dans ce premier tome d’une série SF française. Dans un futur proche, être superhéros est devenu possible grâce aux bousters, une technologie de pointe qui rend surhumain en quelques jours. Les quelques individus (issus des familles très riches, évidemment) qui ont pu en bénéficier forment le Power Club. Pour y adhérer, ils signent un contrat qui les obligent à faire de la publicité, participer aux émissions de télé réalité, vendre leur image aux grandes marques. Le synopsis officiel :

En 2038, devenir un super-héros est un privilège de riches. Anna n’est pas née sur Krypton, pourtant elle s’apprête à devenir une super-héroïne. Jeune et riche, elle répond aux critères du Power Club© ! Les termes du contrat sont les suivants : on lui inocule des boosters, une technologie de pointe qui la rend en quelques jours surhumaine, elle entre dans la légende aux côtés des huit super-héros déjà célèbres. En échange, elle se doit d’incarner le rêve absolu, de vendre son image aux médias, aux plus grandes marques. Et, accessoirement, elle est libre de sauver le monde.

Je trouve que l’idée de départ est très alléchante, je suis curieuse de savoir jusqu’à où Alain Gagnol va nous amener. Au-délà de la thématique des super-héros, il s’agit visiblement de la critique de la société de consommation, du monde où tout n’est qu’une question d’argent, où tout peut s’acheter. Je ne manquerai pas de lire ce roman si j’en ai l’occasion. Sur le blog de l’éditeur, on peut trouver une série d’articles où Alain Gagnol nous parle de son livre, ça donne envie.

Carry On, Rainbow Rowell,

édition Pocket Jeunesse, date de parution 05/01/2017

En voilà un titre étonnant qui, malgré le sujet plutôt banal au premier abord, m’a l’air complètement décalé. Ecrit par l’auteur du roman « Eleanor & Park » – dont j’ai tant entendu parler mais que je n’ai toujours pas lu – il nous propose de revisiter l’ambiance d’une école de magie. Si j’ai bien compris, il s’agit d’un roman inspiré d’un fanfic fictif sur un personnage d’un livre qui n’a jamais existé (je suis sûre que vous avez dû relire cette phrase au moins cinq fois. J’ai dû me reprendre autant de fois pour l’écrire). Pour mieux comprendre la genèse de ce roman, il faut lire « Fangirl » du même auteur. Sinon, pour économiser le temps, on peut aussi lire cet article qui explique plutôt bien avec quoi on a affaire.

Une histoire d’amour profondément émouvante et complètement envoutante dans un univers effrayant de monstres et de fantomes… Un cocktail aussi surprenant que captivant ! Simon Snow déteste cette rentrée. Sa petite amie rompt avec lui ; son professeur préféré l’évite ; et Baz, son insupportable colocataire et ennemi juré, a disparu. Qu’il se trouve à l’école de magie de Watford ne change pas grand-chose. Simon n’a rien, mais vraiment rien de l’Élu. Et pourtant, il faut avancer, car la vie continue…

Le synopsis officiel ne donne pas beaucoup d’éléments pour comprendre l’intrigue. Mais je trouve que le moment de la publication de ce livre est bien choisi. N’est-ce pas en plein hiver qu’on a le plus envie d’un peu de magie dans nos lectures ?

Marquer les ombres, Veronica Roth,

édition Nathan, date de parution 17/01/2017

Difficile de passer à côté de ce roman, dont la sortie a été annoncée il y a déjà plusieurs mois.  Écrit par l’auteur de la saga à succès « Divergente », ce premier tome d’un diptyque SF est très attendu par les fans de la littérature young adultes. La couverture attire l’œil, le résumé doit plaire aux amateurs du genre et aux lecteurs de Veronica Roth. Personnellement, je ne fais pas vraiment partie de ces derniers, je ne vais donc pas me jeter sur ce roman dès sa sortie. Je serai toutefois curieuse de lire les avis si l’occasion se présente.

Dans une galaxie dominée par une fédération de neuf planètes, certains êtres possèdent un “don”, un pouvoir unique. Akos, de la pacifique nation de Thuvhé, et Cyra, soeur du tyran qui gouverne les Shotet, sont de ceux-là. Mais leurs dons les rendent, eux plus que tout autre, à la fois puissants et vulnérables. Tout dans leurs origines les oppose. Les obstacles entre leurs peuples, entre leurs familles, sont dangereux et insurmontables. Pourtant, pour survivre, ils doivent s’aider – ou décider de se détruire.

Le Grand saut, Florence Hinckel,

édition Nathan, date de parution 05/01/2017

Le résumé du nouveau roman de Florence Hinckel me renvoie d’emblée à ma propre adolescence : six amis inséparables depuis le sixième (sauf qu’on était sept), le début de la Terminale, la peur de l’inconnu, le pression de l’avenir… Mais on a tous vécu ça, n’est-ce pas ? Chacun pourrait s’y reconnaître. J’ai déjà lu plusieurs livres de Florence Hinckel, et pour l’instant, elle ne m’a jamais déçu. C’est donc avec un grand intérêt que je lirais son nouveau livre, avec en plus une aussi belle couverture.

Iris, Paul, Rébecca, Marion, Alex et Sam sont amis depuis la sixième. Aujourd’hui, ils entrent en Terminale, cette dernière année tant attendue, tant redoutée. Enfin la libération ? Une chose est sûre, bien que le soleil baigne leur petite ville de La Ciotat, chacun sent que l’orage gronde… Les sentiments depuis trop longtemps inavoués de certains, les relations familiales bancales des autres, la pression de l’avenir… tout devient insupportable. Et ce n’est pas la gigantesque soirée chez Madeleine qui va suffire à leur changer les idées. Au contraire, c’est même peut-être là que tout va définitivement basculer…

D’autres romans à découvrir ce mois-ci :

Le Monstrologue de Rick Yancey (auteur de « La 5ème vague »), Des points dans le ventre de Benjamin Desmares (paru dans une de mes collections ado préférées, « Doado noir » chez Rouergue), Barracuda For Ever de Pascal Ruter (auteur du roman « Le Cœur en braille », récemment adapté au cinéma), Les filles de Brick Lane de Siobhan Curham, Le Jour où je suis partie de Charlotte Bousquet, le premier tome de l’Autopsie de Kerri Maniscalco.

Et vous, quels titres allez-vous lire ? Est-ce que vous en avez déjà lu quelques-uns ?

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.