Emmurées // Alex Bell

Charlotte vivait à flanc de montagne, – En un lieu morne et désolé. – Nulle habitation à des lieues, – Celle de son père exceptée.

Je suis quelqu’un de très facilement impressionnable par les histoires d’horreur de toutes sortes, et je ne regarde quasiment jamais de films d’horreur par peur de ne pas pouvoir m’endormir la nuit. Et pourtant, je me délecte des romans angoissants, des histoires de fantômes, de maisons hantées et d’autres créatures d’outre-tombes. Le roman « Emmurées » d’Alex Bell m’a donc tout de suite intrigué, surtout après avoir lu et entendu plusieurs avis qui me promettaient un « roman d’horreur terriblement efficace ».

Qu’en est-il donc réellement ?

 Résumé

Après une mort brutale de son meilleur ami disparu accidentellement dans des conditions très mystérieuses, Sophie part passer quelques semaines dans une maison de son oncle perdue au milieu de l’île de Skye en Ecosse. Le jeune fille a dû mal à reconnaitre ses trois cousins qui ont beaucoup changé depuis leur dernière rencontre plusieurs années auparavant. Une terrible tragédie avait en effet secoué toute la famille sept ans plutôt : le décès de leur petite soeur Rebecca. La présence de Rebecca semble toutefois toujours perceptible dans la maison. Persuadée que le fantôme de Rebecca hante toujours les lieux, Sophie décide d’enquêter sur les causes réelles de sa mort. Et avant tout, elle devra résoudre le secret de quelques affreuses poupées de la défunte qu’elle croit entendre parler dans la nuit…

Mes impressions

J’avoue que j’avais un peu peur de me plonger dans ce roman. Même la couverture me donnait la chair de poule ! Je retournais le livre dès que je le posais sur ma table basse et j’évitais de lire les premiers chapitres la nuit. La couverture s’est révélée à la hauteur de ce roman, car il tient bien ses promesses et nous plonge d’emblée dans une atmosphère glaçante. Les événements avancent à deux cents à l’heure et on n’a presque pas le temps de souffler. L’intrigue tient bien la route, et je me suis faite surprendre à la fin par les révélations finales.

Sans aucun doute, Emmurées est un excellent roman horrifique. Mais ça reste un roman fantastique destiné avant tout aux jeunes lecteurs, avec peut-être quelques facilités dans le scénario. J’ai trouvé qu’il y avait un effet d’accumulation des différents éléments horrifiques qui rendaient au final cette histoire moins crédible. J’aurais également aimé apprendre un peu plus sur les personnages et sur cette maison ancienne. J’aurais aimé avoir un peu plus de détails et de descriptions. Je déplore aussi qu’après la lecture il reste quand même quelques questions en suspens, quelques mystères qui n’ont pas été expliquées…

De toute façon, après ma lecture de Hex l’année dernière, je me suis transformée en une véritable dure à cuire. *rire diabolique* Maintenant, les auteurs devront mettre des moyens pour me terrifier, ha ha !

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.